Bonjour,
Je m’appelle Jacques PICARD et je souffre depuis ma plus tendre enfance d’un mal incurable diagnostiqué comme étant une « dicopathie ".
Ses symptômes en sont aisément repérables… 
Le sujet qui en est atteint, le dicopathe, présente une obsession maladive pour tout ouvrage qui, de près ou de loin, s’apparenterait à un « dico », c’est-à-dire un livre dans lequel les mots sont rangés par ordre alphabétique (dictionnaire, encyclopédie, glossaire, lexique, répertoire, vocabulaire…) ! 

La racine du mal ?
Il faut probablement la trouver chez une mère institutrice qui avait placé en majesté le Larousse en six volumes sur la commode du salon, tel un  juge de paix auquel il convenait de se référer dès qu’il y avait débat sur l'orthographe, la prononciation ou le sens d’un mot.
Les avis de ce  juge étaient indiscutables et toujours sans appel !
Contracté très jeune, le virus de la dicopathie est toujours resté très virulent en moi,  puisque  depuis mon enfance   je n’ai jamais pu vivre sans un dictionnaire à portée de main  
Ma vie professionnelle achevée, cette pathologie qui n'était que latente, a pris une dimension plus inquiétante et a fini par se transformer  en véritable " dicomanie".
Étant beaucoup plus disponible, mon agenda désormais dégagé, j’ai entrepris de constituer une collection de mes chers dicos  et de les réunir dans une bibliothèque ou plutôt dans une "dico-thèque" puisque ses rayons ne contiennent que des livres de la famille des dictionnaires.

Me voilà donc devenu un bibliophile spécialisé dans un domaine dont j'ai découvert peu à peu l'infinitude même si je me suis essentiellement cantonné dans la recherche de livres de langue française, anciens de préférence.
Dans ma quête sans relâche pour compléter ma collection, il m’est souvent arrivé de faire de belles rencontres 
et j'ai ainsi croisé des amateurs de dicos porteurs du même mal que moi , tel Pierre de Witte créateur du site dico-collection.com...
Pierre est devenu un véritable ami et, à son contact, l’envie m’est venue de mettre, moi aussi,  mes livres en ligne pour communiquer ma passion et entretenir un blog de discussion entre tous ceux que réunit l’amour des dicos.
Le site « le Dicopathe » est ainsi né d’un désir de partage et de rencontres.

Il ne sera jamais un site marchand car je ne suis pas libraire, même s’il n’est pas exclu qu’à terme j’y intègre une bourse d’échange entre amateurs.
A l’heure où les moteurs de recherche en ligne prospèrent, ce site a l'extrême immodestie de vouloir fédérer tous ceux qui restent attachés au papier, aux belles reliures et sont admiratifs de l’extraordinaire labeur réalisé par les lexicographes de toutes les époques.
Pour chaque ouvrage de ma collection, je présenterai donc des photos de sa reliure et de sa page de titre. Je décrirai aussi complètement que possible son thème et son contenu et enfin je m’attacherai particulièrement  à détailler  la biographie de leurs auteurs.
J'ai en effet  une admiration sans borne pour ces " dicopathes " de l'ère pré-numérique qui, un matin, se sont levés avec cette idée folle : « aujourd’hui j’entreprends de réaliser un dictionnaire".

A tout découvreur de mon site, bienvenue !

Dicopathement votre,
Jacques Picard